Somalia PR Observer

Latest Breaking News and Updates

Press Release

CGTN : Comment fonctionne l’approche chinoise centrée sur le peuple dans la lutte contre la COVID-19

PÉKIN, le 12 mai 2021 /PRNewswire/ — L’année 2020 a apporté l’une des épreuves les plus difficiles de l’histoire moderne en ce qu’une pandémie mortelle a fait des ravages dans le monde entier, bouleversant la vie des gens. La Chine, le pays le plus peuplé du monde, a rapidement lancé une « guerre populaire » contre la COVID-19 et a juré de protéger la vie et la santé du peuple à tout prix. Donner la préséance au peuple n’est pas nouveau en Chine.

Notre Parti et notre peuple sont unis et conservent des liens vitaux qui constituent la garantie fondamentale que le Parti surmontera les risques et les difficultés. Comme le dit l’adage : « Qui gagne le cœur du peuple gagne le pays ; qui perd le cœur du peuple perd le pays ».

– Xi Jinping, chef d’État chinois, le 1er juillet 2016.

« Qui gagne le cœur du peuple gagne le pays ; qui perd le cœur du peuple perd le pays » est une citation provenant du Li Ji (« Livre des rites »), l’un des cinq classiques du canon confucéen.

Plus de 2 000 ans plus tard, la sagesse de cet adage reste pertinente : il suffit de se pencher sur la gestion chinoise de l’épidémie de nouveau coronavirus pour en avoir la preuve. Lorsqu’il est apparu clair que le pays était confronté à une urgence de santé publique, le gouvernement chinois s’est efforcé de mettre le pays et ses habitants hors de danger.

Le message était retentissant et limpide : les gens passent toujours en premier.

Guerre populaire

La principale bataille contre la COVID-19 s’est déroulée dans la province du Hubei, dans le centre de la Chine, et dans sa capitale, la ville de Wuhan. La nation y a mobilisé ses meilleurs médecins, équipements et ressources, le coût de tous les traitements étant pris en charge par le gouvernement.

CGTN : Comment fonctionne l'approche chinoise centrée sur le peuple dans la lutte contre la COVID-19 Plus de 42 000 travailleurs médicaux de diverses régions du pays ont été envoyés dans le Hubei. Deux hôpitaux destinés à traiter les patients atteints de COVID-19 – Huoshenshan et Leishenshan – ont été rapidement construits à Wuhan et des dizaines d’hôpitaux de fortune mis en place pour accueillir les personnes testées positifs mais qui ne sont pas dans un état grave.

Afin d’aider d’autres villes du Hubei, la Chine a lancé un plan de « soutien par association », dans le cadre duquel d’autres provinces s’associent avec des communautés du Hubei.

Le 10 mars 2020, le président Xi a inspecté Wuhan. Il a rendu visite aux patients, écouté le personnel médical et les travailleurs communautaires et s’est entretenu avec des policiers, des militaires et des responsables locaux qui étaient en première ligne. Il a souligné l’importance de compter sur le public pour gagner la guerre populaire contre le virus.

« Je pense que la réaction de la Chine a été excellente », a affirmé Stephen McClure, consultant en informatique à l’Université de Wuhan, lors d’un entretien avec CGTN. « Il y a eu des efforts venant d’en haut, du niveau national, pour soutenir la population de Wuhan, puis il y a eu des efforts venant d’en bas, des communautés qui réagissaient et se coordonnaient. Donc, je ne pense pas qu’il y ait une manière simple de gérer la pandémie sans un énorme engagement civique pour s’assurer que tout le monde va bien. Je ne vois pas comment on peut appliquer un confinement comme dans les pays occidentaux sans ce genre d’infrastructure », a-t-il ajouté.

Renaître de ses cendres

Lors de son déplacement à Wuhan, le président Xi a déclaré : « Le peuple héroïque de cette ville héroïque va vaincre définitivement la COVID-19, renaître de ses cendres et réaliser des accomplissements encore plus glorieux dans une nouvelle ère. »

Tous ces efforts ont porté leurs fruits et les attentes de Xi se sont réalisées. Après 76 jours de persévérance et de sacrifices, Wuhan a mis fin à son confinement et les choses ont commencé à revenir à la normale en ville.

Le PIB de Wuhan a augmenté de 58,4 % au premier trimestre 2021 et la ville a signalé une augmentation de 92,2 % par rapport à l’année dernière de son commerce extérieur au cours de la même période.

La Chine a été durement touchée par la COVID-19, mais elle a agi rapidement pour maîtriser l’épidémie. Maintenant, le pays mène la reprise économique mondiale. Son économie a progressé de 18,3 % au premier trimestre 2021 par rapport à l’année dernière.

Mais la Chine ne baisse pas la garde et intensifie sa campagne de vaccination : plus de 342,697 millions de doses avaient été administrées dans toute la Chine jusqu’au 2 mai, selon la Commission nationale de la santé.

Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a déclaré que le pays prévoyait de vacciner 70 à 80 % de sa population d’ici le milieu de l’année prochaine.

https://francais.cgtn.com/n/BfJEA-BEA-DAA/DfcDIA/index.html

Video – https://www.youtube.com/watch?v=7O3AyxIPY5Q
Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1508812/French.jpg